Dix conseils pour les nouveaux WWOOFeurs et WWOOFeuses

Jun 26, 2024

S’il s’agit de votre première expérience d’échange bénévole, il peut être intimidant de vous préparer à partir à l’aventure. Si vous venez tout juste de vous joindre à WWOOF et que l’agriculture et les modes de vie alternatifs sont nouveaux pour vous, cela pourrait être doublement intimidant! Il est tout à fait normal d’avoir des sentiments partagés, qui passent de la nervosité à l’excitation. Nous vous proposons donc quelques conseils visant à vous donner confiance et à mettre toutes les chances de succès de votre côté.

1. Que souhaitez-vous tirer de votre expérience?

Prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez tirer de votre expérience de WWOOFing. Peut-être avez-vous envie d’en savoir davantage sur quelque chose de précis, par exemple l’élevage de poulets, l’élagage des arbres ou la vie hors réseau. Peut-être souhaitez-vous visiter une partie du pays que vous n’avez jamais vue auparavant ou, à l’inverse, tisser de nouveaux liens dans votre propre région. Recherchez-vous un endroit où les bénévoles sont nombreux (si oui, envisagez de rechercher une communauté) ou recherchez-vous plutôt la tranquillité? Lisez les commentaires laissés par les autres bénévoles sur le profil de l’hôte pour vous assurer que l’endroit correspond à ce que vous recherchez.

2. Posez beaucoup de questions et établissez des attentes claires

Cet élément est primordial. Nous ne recevons pas beaucoup de plaintes – une fraction par rapport au nombre d’échanges qui ont lieu – mais la majorité est causée par un malentendu qu’une meilleure communication aurait pu éviter. Lisez attentivement la description de l’hôte, et si tout vous paraît bien, écrivez-lui un message personnalisé. Assurez-vous que votre profil contient toutes les informations qui sont importantes pour vous. Puis, donnez davantage de détails dans votre message initial. Dites à l’hôte ce qui vous plaît dans sa description et pourquoi vous souhaitez faire du bénévolat chez lui précisément. Prenez soin d’échanger un certain nombre de messages afin d’obtenir une image précise de l’hôte et de lui donner une image précise de vous. Nous vous recommandons vivement de lui poser les bonnes questions afin de déterminer s’il est le bon hôte pour vous.

3. Organisez un appel téléphonique

Une fois que vous avez lu le profil de l’hôte, qu’il a lu le vôtre et que vous avez échangé un certain nombre de messages, l’étape suivante consiste à organiser un appel téléphonique ou vidéo. Cela peut vraiment vous aider à déterminer si vous et l’hôte vous entendrez bien. Est-ce que vous êtes sur la même longueur d’onde? Vous sentirez-vous à l’aise dans leur maison? Vous pouvez même leur demander de vous faire un petit tour des installations pour les WWOOFeurs et WWOOFeuses pour vous assurer qu’ils répondront à vos besoins. N’oubliez pas que les hôtes sont de tous genres et de tous types, c’est à vous de déterminer si cet hôte est le bon pour vous.

4. Planifiez votre aventure

Décidez des dates où vous souhaitez faire du WWOOFing et de la durée (une fin de semaine? Quinze jours? Un an?), puis procédez rapidement à la planification détaillée de votre aventure, surtout si vous espérez faire du WWOOFing en juillet et en août, lorsque les hôtes affichent souvent plein ou s’absentent. Il peut être judicieux de commencer par faire des plans pour quelques semaines. Il est souvent possible de prolonger un séjour, si on aime un endroit et que les hôtes nous aiment. N’oubliez pas que les activités agricoles sont saisonnières! Vous ne pourrez pas participer à des activités d’agnelage (mise bas chez la brebis) en septembre ou de fabrication de cidre en mars.

5. Tenez votre parole WWOOF

Faites toujours de votre mieux pour respecter l’entente que vous avez conclue avec vos hôtes. Ces derniers ont probablement planifié des tâches et acheté de la nourriture pour vous et peut-être même refusé d’autres bénévoles. Une annulation à la dernière minute de votre part pour une raison autre qu’une situation d’urgence pourrait être très contrariante et perturbante pour eux. Si vous ne vous présentez pas du tout (cela arrive), ils s’inquiéteront et contacteront notre bureau. Il est important de respecter votre entente.

6. Préparez vos bagages intelligemment

Il est déjà arrivé que des WWOOFeurs et WWOOFeuses descendent de l’autobus en chaussures à talons ou en espadrilles blanches flambant neuves. Les hôtes ont tendance à passer beaucoup plus de temps à l’extérieur de leur maison que ce à quoi vous êtes habitué. Vous aurez probablement affaire à de la boue, à du compost ou à du fumier dans le cadre de vos activités. Vos nouvelles espadrilles ne resteront pas blanches très longtemps! Tenez compte de la saison et de la température; envisagez d’apporter des vêtements de travail chauds et pratiques, un imperméable, des bottes, des chapeaux et des gants, une lampe de poche, une trousse personnelle et de l’argent de poche. Les valises à petites roues, bien adaptées à la ville, sont peu commodes et coopérantes à la campagne sur les chaussées cahoteuses. Si vous avez l’option d’utiliser un sac à dos, envisagez de le faire; vous vous rendrez probablement compte que cela convient mieux à votre voyage.

7. Emportez les choses dont vous ne pouvez pas vous passer

Vous aimez prendre un verre de vin le soir? Vous devez avoir du vrai café plutôt que du café soluble? Vous ne pouvez pas survivre sans chocolat? À moins d’avoir confirmé au préalable auprès de votre hôte qu’il vous fournira vos aliments préférés, emportez-les avec vous ou préparez-vous à vous en passer. Il est essentiel d’emporter vos médicaments réguliers ou d’urgence (par exemple, inhalateurs pour l’asthme, comprimés contre le rhume des foins, EpiPens)

8. Communiquez clairement

Lorsque vous êtes chez un hôte, si vous ne comprenez pas quelque chose, demandez des clarifications. Il vaut beaucoup mieux s’assurer de bien comprendre les instructions que d’arracher les mauvaises mauvaises herbes (c’est déjà arrivé!). Aussi, si votre expérience ne correspond pas à vos attentes, n’hésitez pas à en faire part à votre hôte. La plupart des hôtes sont très raisonnables et souhaitent le bonheur de leurs WWOOFeurs et WWOOFeuses. En faisant des commentaires honnêtes de manière spontanée, vous leur donnez la chance de modifier des choses pendant que vous êtes là. C’est mieux que de rester silencieux, de passer un mauvais moment et d’écrire une lettre de plainte par la suite. Après votre séjour, écrivez des commentaires raisonnables et honnêtes à l’intention de votre hôte afin que les futurs bénévoles puissent voir quel type d’expérience vous avez vécue avec cet hôte.

9. Temps libres

De nombreux hôtes proposent des vélos pour partir en exploration, des cartes pour la randonnée et des horaires de transport public. Vous pouvez toutefois apporter vos propres activités pour les temps libres, par exemple, des projets d’art et d’artisanat, un livre que vous avez l’intention de lire (ou d’écrire) depuis des lustres et votre propre ordinateur portable ou tablette. Cependant, il convient de répéter que si une bonne connexion à Internet ou une bonne couverture cellulaire sont importantes pour vous, assurez-vous de vous informer quant à la connexion et à la force du signal là où vous allez (pour votre fournisseur mobile en particulier).

10. Soyez prêt à faire l’expérience d’un mode de vie différent

Comme vous habiterez chez quelqu’un d’autre, vous devez être prêt à vous conformer à ses règles (raisonnables) et à sa culture. Si vous avez l’habitude de vivre dans un appartement bien rangé avec un tapis beige, il est fort probable que le logement de votre hôte soit plus « terreux » que le vôtre. Il n’y a rien de mal à ça, et ce n’est pas nécessairement un signe d’insalubrité; c’est simplement indicatif d’un mode de vie plus près de la terre. Peut-être avez-vous l’habitude de prendre un long bain ou une longue douche chaque jour? Il se peut bien que ce ne soit pas possible chez votre hôte pour des raisons de risques de pénurie d’eau chaude. Soyez ouverts à un nouveau mode de vie!

________________

Et enfin… amusez-vous bien! Soyez flexible et gardez votre cœur et votre esprit ouverts. On ne sait jamais quelles expériences magiques nous attendent. Le WWOOFing ne se limite pas à l’agriculture; d’autres possibilités et apprentissages se présentent parfois lorsqu’on côtoie de nouvelles personnes. Soyez prêt à plonger dans l’aventure.

SOURCE: indiefarmer.com

Personne disparue : Christopher Ott

Personne disparue : Christopher Ott

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sollicite l'aide du public pour retrouver un homme de 37 ans qui visite la ville depuis quelques semaines et qui est porté disparu. Il y a lieu de croire qu'il pourrait être en train de faire du WWOOFing au Québec....

Courrier du jardinier d’été

Courrier du jardinier d’été

Comment les communautés nous aident à prospérer L'agriculture peut être très difficile. Je l'ai moi-même expérimenté lorsque j'ai lancé mon propre projet agricole il y a quelques années. Simplement lorsqu'on pense à faire pousser de la nourriture du sol à la table, ou...

Série Vidéo Collaborative: Demandez à votre hôte

Série Vidéo Collaborative: Demandez à votre hôte

🌱📹 Nous vous présentons notre nouvelle série vidéo collaborative... Demandez à votre hôte!⁠⁠🌎 Les hôtes WWOOF du monde entier ont tellement de connaissances à partager sur l'agriculture biologique et les modes de vie durables. Nous aimerions capturer cette sagesse en...